Image               Bien placés, bien choisis,
quelques mots font une poésie.
  Les mots, il suffit qu’on les aime
pour écrire un poème.



On sait pas toujours c’ qu’on dit
lorsque naît la poésie,
faut ensuite rechercher le thème
pour intituler le poème.
Mais d’autres fois, on pleure, on rit
en écrivant la poésie
Ca a toujours kèkchose d’extrême
un poème.

Raymond Queneau


Image

 
"Ecrire les marais en poésie" ...
Quels sont les objectifs de cette activité menée par Marie et Jean-Christophe?

Apprendre aux enfants à écrire des textes poétiques avec un vocabulaire adapté, à les mettre en voix, à les réciter devant un public.  

Apprendre aux enfants à maîtriser la prise de vues, à développer un aspect critique sur un travail photographique.    
Apprendre  aux enfants à réaliser un carnet de voyage, un carnet d'artistes.
En pratique, promenade en musique et poésies.... dans un premier temps.  
   
A la maison du Parc des marais du Cotentin et du Bessin.
Surtout, ne soulevez pas les feuilles sèches et craquantes déposées au pied des arbres par le vent d’automne, ne soyez pas trop curieux, il faut me croire sur parole, dessous tout est merveilleux, vous n’en croiriez pas vos yeux.
Des petits bons hommes, pas plus grands que des pépins de pommes, s’assemblent pour décider avant la saison d’hiver , de la couleur des primevères et du programme du printemps.
    Des scarabées savants discutent à la lumière des vers luisants, du nombre de perles de rosée qu’il faudra déposer sur les brins d’herbe et sur les feuilles.
Des mille pattes dansent d’un pied sur l’autre en fredonnant les mélodies que chanteront les pinsons quand viendra la belle saison.
Surtout, ne soulevez pas les feuilles sèches et craquantes déposées au pied des arbres par le vent d’automne, ne soyez pas trop curieux, il faut me croire sur parole, dessous tout est merveilleux, vous n’en croiriez pas vos yeux.
Des petits bons hommes pas plus grands que des pépins de pommes, à califourchon sur le dos de gros escargots, partent en tournée d’ inspection, pour dire aux graines et aux racines qu’elles peuvent s’endormir pour un temps mais qu’il faut rêver au printemps.
Sous les feuilles sèches et craquantes, est un royaume mystérieux ;
Mais ne soyez pas trop curieux et croyez moi sur parole, un jour, vous verrez des bourgeons s’épanouir en forme de rose, vous verrez les métamorphoses de la chenille en  papillon.
Tout cela et bien autre chose, se décide en catimini.
Sous les feuilles mortes, c’est déjà la vie ;
Il faut me croire sur parole…
Pierre Lebigre
L’Enterrement d’une fourmi.
Les fourmis sont en grand émoi :
L’âme du nid, la reine est morte.
Au bas d’une très vieille porte,
Sous un chêne va le convoi...
... Le vent cingle sur le sol froid
la nombreuse et fragile escorte.
Les fourmis sont en grand émoi :
L’âme du nid, la reine est morte...
...Un tout petit je ne sais quoi
Glisse, tiré par la plus forte :
C’est le corbillard qui transporte
La défunte au caveau du roi.
Les fourmis sont en grand émoi.
M Rollinat.
Le crapaud     Pierre Coran

En trois coups de pinceau,
Le crapaud s'est fait beau.
Il s'est peint sur la peau
un essaim de drapeaux.
Un vent venu d'en haut
Agita les drapeaux
Apeuré, le crapaud
Sauta dans le ruisseau
D'où il sortit penaud
Sans drapeaux sur la peau.
Dépité, le crapaud
Epila le pinceau.

C’est un caillou que tu mets
en poche

sans savoir pourquoi celui-là
ni vraiment quoi en faire

C’est la poche où tu mets le caillou
sans savoir pourquoi
tes doigts vont
tout le temps voir
   s’il est encore     là                                    
Werner Lambersy
La grenouille      Pierre Coran.
Une grenouille
Qui fait surface
ça crie, ça grouille
Et ça agace
Ca se barbouille,
Ca se prélasse,
Ca tripatouille
Dans la mélasse,
Puis ça rêvasse
Et ça coasse
Comme une contrebasse
Qui a la corde lasse.
Mais pour un héros à échasses,
Une grenouille grêle ou grasse
Qui se brochette ou se picore,
Ce n’est qu’un sandwich à ressort.
 
Tout au fond
de la coquille d’escargot vide
se dresse un palais splendide
orné d’un miroir si petit
que pour voir comme on
est mis, il faut être une fourmi.

Dédale est l’architecte choisi par Minos pour réaliser le labyrinthe où sera enfermé le Minotaure.
Il est celui qui a réussi l’épreuve qui consistait à faire passer un fil dans le colimaçon de la coquille d’un escargot. Il perce la coquille prend une fourmi et lie un fil à sa patte. Il badigeonne le trou de miel puis il met la fourmi dans la coquille. Elle avance, attirée par l'odeur et le goût du miel, elle ressort par le trou et Dédale n’a plus qu’à tirer sur le fil.  Le tour est joué.

 

Page deux, l'après-midi, les deux ateliers.  D'autres vidéos.
ou retour Haut de page




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement